Bannis, 10 portraits de réfugiés homosexuels, par Quentin Houdas


vendredi 17 janvier 13:00
→ 18:30
cinémas STUDIO, Bibliothèque Municipale de Tours, Centre LGBTI de Touraine, Festival Désir Désirs
Bibliothèque Municipale de Tours
2 bis avenue André Malraux - Tours
Voir sur une carte




Ils sont homosexuels et ont été forcés de quitter tout ce qu'ils furent. Bannis de pays dans lesquels vivent leurs familles, fuyant leur travail, leurs amis, leurs enfants, les senteurs et les saveurs, les paysages de contrées que, pourtant, ils ne songeaient jamais abandonner. Ils sont les symboles de toutes les victimes que la haine des hommes emporte dans son cours. Tous sont venus à nous par la force des choses, par instinct de survie, par la nécessité vitale de trouver un lieu où, enfin, ils seraient acceptés. Vous ne les avez jamais remarqués ; ils sont invisibles parmi la foule des anonymes, se font tout petit, discrets ; il y a Victoria, qui dut s'enfuir de l'hôpital pour échapper à la prison, il y a Taftalmiss dont les amis se firent tabasser et humilier, il y a Mena, séropositif rejeté dans son pays et dans l'impossibilité de s'y soigner, il y a Viktor, tombé dans un guet-apens et torturé, il y a Jesca, poursuivie chez elle et qui respire enfin ici, il y a Ioura, dont la famille entière dut quitter son pays, il y a Ihab, amoureux de la France, il y a Malik, assailli de toutes parts, vivant en semi-clandestinité, il y a Omid, artiste de talent menacé d'être pendu, et il y a Basirat, séquestrée, dont la petite amie a été assassinée.
https://quentinhoudas.fr/bannis

Quentin Houdas est photographe ; il réalise sa première exposition à Paris à l'âge de vingt ans et se destine depuis à rendre visibles les anonymes du quotidien à travers une forte dimension sociale. Son travail artistique est diffusé en galerie et grâce au tissu associatif et culturel international. En 2016 il réalise sa série « Queer » auprès du mouvement LGBT qui sera récompensée et diffusée à grande échelle ; à cette occasion il sera nommé parrain de la Marche des Fiertés et deviendra lauréat du prix Jeunes Talents des Agents Associés. Jusqu'en janvier 2019, il tient une chronique sur le Huffington Post qu'il consacre à la rencontre avec des personnes habituellement éloignées des lumières médiatiques qu'il photographie et dont il recueille la parole. En 2017 il va à la rencontre de réfugiés et demandeurs d'asile LGBT pour sa série « Bannis » ; ses portraits se veulent engagés esthétiquement et emploient certains canons empruntés au vocabulaire classique, interrogeant le rapport entre l'image et la représentation sociale du « migrant ». Ils sont à la frontière de l'art et du journalisme avec une forte présence du texte pour soutenir les témoignages de ces inconnus. Parallèlement à ces travaux, Quentin Houdas collabore avec plusieurs titres de presse en tant que portraitiste, des agences de communication, et développe un langage artistique à travers des recherches sur la vie nocturne, les fleurs, le paysage et l'écrit.