Journée Fais-toi justice : de la justice intracommunautaire


samedi 16 mars 12:00
→ 17:00
Queer Week, La Bellevilloise
La Bellevilloise
19-21 rue Boyer - Paris
Voir sur une carte




Journée Fais toi justice
De la justice intracommunautaire

Comment penser collectivement des alternatives queer au système de justice mainstream ? Les communautés queer peuvent-elles réellement concevoir une justice qui ne soit pas LGBTI+phobe, sexiste, raciste et classiste ?

La journée “Fais toi justice” sur le thème de la justice intracommunautaire visera à explorer et réfléchir les pratiques queer en matière de justice. Entre justice transformative et injustice, comment remettre en question les automatismes, les grilles de lecture et les méthodes en place dans nos communautés ? En parallèle du système de justice mainstream, nos espaces queer ouvrent une possibilité de réfléchir à des alternatives concrètes pour “faire justice”. Ce temps de rencontre, de partage et de discussion est conçu dans une optique de construction collective bienveillante.

🐙 Déroulement

Cette journée se décompose en trois temps :

12h-15h30 : Atelier pratique pour les situations de conflit dans les milieux queer : s'outiller et se forger une posture critique - COMPLET

14h-16h : La justice queer en question(s) : discussion ouverte ;

16h-17h : Cyberharcèlement et le call-out en milieu militant : conférence et discussion.


🐙 Atelier pratique pour les situations de conflit dans les milieux queer : s'outiller et se forger une posture critique - COMPLET

Atelier de réflexion et de cas pratiques : concevoir des outils et apprendre à les utiliser pour agir en situation de conflits interpersonnels, intracommunautaires, politiques.

Infos pratiques 📌
L’atelier est sur inscription, avec 25 places disponibles
Entrée libre

Prévoir de quoi manger.


🐙 La justice queer en question(s) : discussion ouverte

La Queer Week et Juste un Collectif vous propose une expérience interactive et d’échange horizontal et bienveillant sur des questions tournant autour de notre justice queer. L'atelier se basera sur un sondage proposé par le Juste un Collectif sur votre propre rapport aux processus de justice intracommunautaire et qui sera diffusé sur internet en amont et sur papier le jour même. A vous de répondre selon votre intérêt et à votre gré, à une question, à plusieurs ou à toutes. Ce sondage sera diffusé largement et les réponses anonymes seront collectées par le collectif et ensuite discutées lors de l’évènement.

Infos pratiques 📌
Entrée libre

🐙 Conférence & discussion Cyberharcèlement et call-out

Présentation du collectif Féministes contre le cyberharcèlement sur le cyberharcèlement et le call-out en milieu militant féministe. Comment interroger ces dynamiques en prise avec des enjeux liés à la race, à la classe et au genre ? Comment améliorer les dispositifs et outils actuels utilisés au sein des milieux militants pour mieux régler les différends, dénoncer les violences et protéger les personnes vulnérables sans pour autant engendrer de nouvelles violences ?

Infos pratiques 📌
Entrée libre

Accessibilité
La Halle aux Oliviers est accessible aux personnes en fauteuil roulant, les mezzanines ne le sont pas. Le premier atelier se déroulera sur une des deux mezzanines et la discussion et la conférence, sur le parterre de la Halle aux Oliviers.


👇 Pour aller plus en profondeur 👇

🐙 Atelier pratique pour les situations de conflit dans les milieux queer : s'outiller et se forger une posture critique
Par le Groupe de réflexion justice communautaire en contexte queer


On (un "on" queer / transpédébigouine/ non-cis-hétéro et anti-autoritaire) a toustes autour de nous des conflits, des agressions, des dénonciations de violences, interindividuelles ou collectives ; et des réponses diverses à ça, de la pacification à l’exclusion, avec une « médiation » ou des « processus de justice transformatrice » parfois nommés, et la plupart du temps insatisfaisants.

La justice d’État, on n’en veut pas ; les outils féministes (institutionnels ou antiautoritaires) créés pour les hétéra.ro.s ne sont pas entièrement adaptés ; on trouve trop peu de ressources et de personnes outillées pour avoir des réponses adaptées, qui nous correspondent.

Alors comment on fait ?

Depuis deux ans, on est un groupe de quatre-cinq personnes (queer/tpbg/féministes) qui cherche des pistes, pour trouver une approche qui ne soit pas punitive, qui prenne en compte les systèmes de domination structurelle et les rapports de pouvoir spécifiques à nos milieux queer / tpg, pour qu’en cas de conflits et/ou d’agressions, on arrive à débloquer les situations et à aller vers une espèce de mieux, et pour une transformation de nos communautés sur le long terme.

Dans cet atelier, on propose de présenter (pour la première fois!) là où on en est de nos recherches, avec beaucoup plus de questions que de réponses, des doutes, quelques convictions, et pas de protocole.

L'atelier sera très axé sur des cas pratiques. Bien sur, on posera quelques bases, on aura envie de vous transmettre quelques convictions qu'on a acquises et quelques ressources. Mais on travaillera surtout en petits groupes de manière très concrète, sur des bouts de situations fictives que nous vous proposerons.

PS : On commence à une heure où on pourrait plutôt déjeuner... mais on a 3h30, alors on prendra une bonne pause qui sera l'occasion de manger un bout ensemble et d'échanges informels. apportez de la nourriture à partager !


🐙 Discussion « La justice queer en question(s) »


Qu’est-ce qu’un mode de justice queer ? Quels en sont les résultats et limites ? Pour quelle application ? Comment penser individuellement et collectivement des outils opérants ? Des outils qui n'excluent pas, qui ne fassent pas plus de mal que de bien, qui soient à la hauteur de nos utopies.

En amont de la Queer Week et sur plusieurs semaines, Juste un Collectif (collectif queer/tpg féministe) s’est rencontré pour parler :
Des outils de justice queer intracommunautaire les plus couramment utilisés
Des mécanismes récurrents à l'oeuvre entre nous quand nous tentons de faire justice
De nos analyses des situations de conflit ou de violence
Des statuts de victimes et d'agresseur.se.s
Du dévoiement de certains de ces outils et des dérives de nos tentatives pour faire mieux que la justice mainstream
Mais aussi des succès quand nous parvenons à faire effectivement mieux.

La Queer Week et Juste un Collectif vous propose une expérience interactive et d’échange horizontal et bienveillant sur ces questions. L'atelier se basera sur un sondage proposé par Juste un Collectif sur votre propre rapport aux processus de justice intracommunautaire et qui sera diffusé sur internet en amont et sur papier le jour même. A vous de répondre selon votre intérêt et à votre gré, à une question, à plusieurs ou à toutes. Ce sondage sera diffusé largement et les réponses anonymes seront collectées par le collectif et ensuite présentées lors de l’évènement.

Ce sondage abordera des questions brûlantes mais nécessaires telles que:
Faudrait-il mieux parfois ne rien faire en tant que communauté ?
Pensez vous que le partage d'espace est opérant ?
Qu'est ce qui fait la différence entre une agression et un événement désagréable ?

Cet événement s’articulera en plusieurs temps :

- Temps de lecture des questions affichées et exposées sur les murs de la Bellevilloise ;
- Récolte des réponses anonymes dans des urnes ;
- Temps de discussion : lecture commune des réponses récoltées et discussion autour de ces réponses.

Sous forme d’échange en groupe, cette discussion tournera donc autour des notions génériques de justice, de réparation, de violence, de victime et d’agression. Cette discussion vise à inciter à la réflexion, à l’interrogation, à la réaction – en tant qu’individu.e.s et en tant que communauté - pour répondre à ces questions :
Que voulons nous créer face aux conflits, face aux agressions à l'intérieur de nos communautés ? Comment améliorer nos pratiques de justice autonome et transformatrice ?


🐙 Conférence discussion Cyberharcèlement et call-out
Par l’association Féministes contre le cyberharcèlement

Violences intracommunautaires et règlements de compte interpersonnels : la justice communautaire au sein des milieux militants peut entraîner de nombreuses dérives et violences, notamment des vagues de cyberharcèlement à l’occasion de "call outs" et autres dénonciations publiques. Or rien ne justifie les violences en ligne et le cyberharcèlement. Dès lors comment interroger et améliorer les dispositifs et outils actuels utilisés au sein des milieux militants pour mieux régler les différends, dénoncer les violences et protéger les personnes vulnérables sans pour autant engendrer de nouvelles violences ? Ketsia Mutombo et Laure Salmona, co-fondatrices de l’association Féministes contre le cyberharcèlement, tenteront de répondre à ces questions et d'ouvrir des pistes de réflexion afin d'initier une co-construction d’outils plus adaptés à la résolution des conflits.

Présentation de l’association

Créé le 3 janvier 2016, Féministes contre le cyberharcèlement est un collectif féministe intersectionnel constitué en association loi de 1901 et mobilisé contre les violences faites aux femmes, aux filles et aux personnes LGBTQIA+ via les outils numériques. À l'origine de la campagne #TwitterAgainstWomen, l’association s’est donné pour mission de ne pas laisser l'espace numérique — cet espace où il est possible de s’instruire, d’échanger, d’informer, de militer, et bien plus encore — devenir un espace inhospitalier et dangereux pour les femmes, les filles et les personnes marginalisées par la société, au risque de les voir le déserter. Dans ce but, elle a pour objectif de sensibiliser l’opinion et les réseaux sociaux au cyberharcèlement et aux cyberviolences, d’accompagner les victimes et de les informer sur les recours possibles.

Leurs sites : www.vscyberh.org
Twitter > https://twitter.com/VsCyberH
Facebook > https://www.facebook.com/VsCyberH/
Instagram > https://www.instagram.com/vscyberh/

Infos pratiques 📌
La Bellevilloise
La Halle aux Oliviers
19-21 Rue Boyer
75020 Paris

Cet évènement est une programmation de la Queer Week 2019 : du 15 au 23 mars. La Queer Week est une semaine de réflexion autour de la diversité des genres, des corps et des sexualités.
https://www.facebook.com/events/816986838667042/